Macrovipera lebetina turanica

L'ELEVAGE DE LA MACROVIPERA LEBETINA TURANICA

 

La vipère de montagne provient d'Afrique du Nord et du Moyen- Orient.

Sa taille est relativement grande, avec des spécimens  approchant et pouvant dépasser 140 cm. La couleur  principale est le gris clair à gris foncé, blanchâtre, avec des dessins en forme de zig zag orangé bordé de gris foncé voir brun foncé. Sur certains individus, il peut y avoir de petites taches bleu clair. Deux lignes bleutées peuvent être également présentes sur le dernier tiers du corps.

Lorsque cette vipère se sent menacée, elle souffle violemment et frappe en direction du soigneur. En journée, la vipère de montagne est relativement calme, mais cette attitude change une fois la nuit venue. Vu ce comportement, c'est en début de  journée que je nettoie le terrarium pour éviter de l'importuner en soirée. Elle se manipule sans trop de difficulté avec un crochet de manutention malgré sa dimension imposante. Une chose est sûre, la vipère de montagne est capable de se jeter littéralement gueule ouverte sur un agresseur potentiel avec une extrême rapidité, sans pour autant prévenir en soufflant qu'elle va mordre.

Je maintiens un couple adulte dans un terrarium de 160 x 50 x 50 cm, le substrat est constitué d'un mélange de sable fin et de tourbe blonde (50/50)sur une épaisseur de quatre centimètres, le décor est simple, il s'agit d'un amoncellement de rochers plats pour éviter les éboulements. Une « grotte » suffisamment spacieuse pour contenir deux spécimens adultes est aménagée en rochers sur une partie de la superficie du terrarium. Un récipient d'eau est installé une fois par semaine. Ce serpent vivant dans des milieux arides, il n'y a aucune humidité dans le bac.

La température journalière avoisine les 28°c avec un point chaud sous un spot de 40 watts à 32°c. la nuit, celle-ci est ramenée à 20°c.

La nourriture distribuée dans le courant de la journée se compose de souris adultes ou de jeunes rats, les plus grosses vipères étant capables d'avaler un rat adulte.

Après une longue période d'hibernation (entre novembre et février), à une température de plus où moins 15°c, les accouplements commenceront. Pour se faire les serpents sont placés individuellement dans un tupperware et mis dans une pièce prévue pour l'hibernation de mes reptiles.

L'espèce est ovipare et une femelle peut pondre de 15 à 20 œufs qui seront incubés entre 28° et 30°c durant une période variant de 35 à 60 jours suivant la provenance des individus adultes.

A la naissance, les jeunes seront soit nourris de souriceaux qu'ils prendront seuls au bout d'une pince, soit ils seront gavés. Si je dispose de petits geckos, ils seront plus facilement acceptés que les souriceaux.

La venimosité :  Venin cytotoxique, hémotoxique et neurotoxique.

Lors d'une morsure, le venin très actif est injecté profondément et en grande quantité provoquant :  douleurs intenses, oedèmes, tremblements, maux de tête, transpiration à profusion, hyper salivation, nausées, hématémèse  (vomissement de sang dû à une hémorragie de l'estomac), diarrhées, destruction des globules rouge,  hémorragies, palpitations cardiaques, trouble de la coagulation, apparition de cloques avant nécrose extensive sur le membre atteint, insuffisance rénale, risque de paralysie respiratoire. Une sérothérapie doit être mise en place le plus rapidement possible ceci afin d'éviter de graves complications car avec cette vipère, les risques de mortalité chez un homme adulte sont élevés. Des séquelles peuvent également survenir longtemps après une morsure comme  des problèmes au niveau des reins.

 

Flandroit Patrik