Varanus exanthematicus

LA MAINTENANCE DU VARANUS EXANTHEMATICUS

L'aire de répartition du varan des savanes couvre  l'Afrique centrale, de l'Ouest à l'Est.

Sa taille ne dépasse guère 110 cm, son corps est massif, ses membres musclés sont terminés par de fortes griffes et sa queue de section triangulaire est courte. Sa couleur de fond est le gris brun clair avec sur le dos des ocelles bleutées bordées de brun foncé.

J'ai maintenus pendant 12 ans un exemplaire mâle dans un terrarium construit en béton recouvert de carrelage de 180 x 90 x 90 cm (longueur x largeur x hauteur), le sol était constitué de copeaux de sapin, une grosse racine d'arbre sous laquelle il pouvait se cacher la nuit était disposée sur le substrat. Etant un animal typiquement terrestre, il me parait inutile d'installer de grosses branches dans son terra. La température ambiante de jour doit être de 30°c ramenée la nuit aux alentours des 20° à 22°c. Sous un spot de 100 watts une température de 35° à 40°c sera fortement appréciée mais attention aux brûlures pour son dos, le spot doit donc se trouver suffisamment haut pour éviter les problèmes. Un petit récipient d'eau était à sa disposition une fois par semaine, celui-ci était retiré une fois souillé ou vidé. Ce varan provenant principalement des savanes africaines sèches, il  ne supporte pas bien l'humidité en terrarium. La meilleure façon de lui confectionner un terra est de le faire en matériaux solides afin qu'il ne puisse saccager ce dernier à l'aide de ses puissantes griffes.

 Si vous décidez de faire l'acquisition d'un exemplaire, sachez qu'en le prenant juvénile, sa croissance sera rapide si vous respectez ses besoins en nourriture. Si vous aimez les varans calmes, vous ne serez pas déçu, en effet, juvénile il sera rapide, sautant sur tout se qui bouge dans son terrarium, essayant même parfois de mordre à la moindre occasion, par contre à l'âge adulte il deviendra « le petit lézard à sa mémère » si vous voyez se que je veux dire (rire), tellement calme qu'il en devient inintéressant à mon goût. Attention, je ne dit pas qu'il n'y aura aucun risque de morsure une fois adulte, le danger potentiel de se faire mordre sera toujours présent, surtout pendant la période du nourrissage, là il devient un véritable goinfre.

La nourriture consiste en gros insectes qu'il consommera en très grande quantité, mais il acceptera sans difficulté, souris, petits ratons, œufs de cailles ainsi que des ailes de poulets. On pourra également lui proposer de la nourriture en boîte pour chat mais ses excréments seront alors liquides et nauséabondes (attention de ne pas donner une nourriture trop riche). Comme ce varan apprécie de manger, il faudra surveiller qu'il ne devienne obèse car il passe la majeure partie de son temps  bien souvent près d'une source de chaleur restant inerte. De ce fait, beaucoup de terrariophiles craquent pour ce Varanidé lorsqu'il est jeune, malheureusement, en grandissant ils se rendent compte que le varan des savanes devient quasi inexistant dans un terrarium tellement il aime dormir et cherchent à s'en débarrasser.

Avant de prendre possession d'un  varan des savanes, je vous conseillerais de bien réfléchir aux inconvénients qu'un tel animal engendre.

 

Flandroit Patrik