Varanus acanthurus acanthurus

 

L'ELEVAGE DU VARANUS ACANTHURUS ACANTHURUS

 

Le varan à queue épineuse provient du nord-ouest de l'Australie.

Sa taille adulte varie de 40 à 50 centimètres pour les plus grands exemplaires, rarement plus.

Je possède un couple adulte dans un terrarium en bois marin de 100x50x50 cm (longueur x largeur x hauteur), un tube UVB de 18 watts changé tous les six mois pour profiter au maximum des UVB sert à leur donner un apport en ultra violet important pour une bonne croissance, un spot de 60 watts est également installé. Le sol est constitué de sable fin sur une épaisseur de cinq centimètres sur lequel sont disposés des rochers pouvant servir de cachettes ainsi qu'une petite souche d'arbre, deux plantes artificielles terminent la décoration. J'installe un bol d'eau deux fois par semaine, celui-ci est retiré en fin de journée ou une fois vidé. Je rappelle que la pièce ou se trouve le terrarium est chauffée en journée entre 28° et 30°c et la nuit entre 20° et 22°c.

Un terrarium de type désertique avec des amoncellements de cailloux est idéal pour ce petit varan très facile à maintenir car il s'adapte très bien à la vie en captivité. Vu sa taille à l'âge adulte, il ne pose aucun problème pour être pris en charge par des terrariophiles, de plus, c'est un lézard qui est perpétuellement en mouvement, le spectacle sera toujours assuré. Les excréments sont retirés tous les deux ou trois jours et le sable est tamisé dans son entièreté tous les deux mois.

La température du terrarium est de 27° à 30°c le jour, avec un point chaud sous le spot de 32° à 35°c, la nuit 22°c suffise largement à ce varan.

Ce petit varan peut être manipulé en toute sécurité car nullement agressif, il se laisse prendre à main nue en ne montrant aucun signe d'agressivité, se qui est rare chez les varans.

La nourriture distribuée chaque jour est composée essentiellement d'insectes qu'ils consomment avec gourmandise comme les grillons, criquets, sauterelles, blattes, vers de bois, vers de farine (les vers sont à distribuer en faible quantité car pas assez riche en vitamines), araignées qu'ils raffolent et chenilles. Des souriceaux peuvent être ajoutés au repas. Une fois par semaine les insectes sont saupoudrés de calcium et avant d'être proposés comme nourriture, les grillons sont nourris avec des salades riches en calcium comme par exemple la frisée et le pissenlit.

Pour la préparation des accouplements, entre décembre et janvier je n'allume plus le spot de 60 watts et le terrarium est à une température de jour de 25° voir 26°c ramenée la nuit entre 18° et 20°c. La nourriture sera toujours distribuée. Le spot quant à lui sera rallumé début février.

 Les accouplements débuteront entre février et mars, pour se faire, le mâle parcoure la femelle de sa langue et mord celle-ci au niveau du cou ou des membres tout en  essayant de relever son corps pour y faire entrer son hémipénis en s'attachant à son corps avec ses pattes. Ce jeu de séduction peut durer ainsi pendant plusieurs jours. Personnellement, je n'ai jamais constaté de scène violente entre mon mâle  et sa femelle lors d'accouplements, par contre un de mes amis a remarqué totalement le contraire, son mâle étant trop agressif lors des accouplements, bien souvent il devait les surveiller et parfois retirer le mâle quelques jours avant de le réintroduire dans le terrarium et assister à de nouveaux préludes amoureux avec comme finalité un accouplement.

Six semaines après l'accouplement, une boîte de ponte contenant un mélange maintenu humide de sable fin et de vermiculite est installée dans un coin du terrarium, cette boîte doit être plus haute que longue car le varan à queue épineuse adore creuser profondément pour y pondre ses œufs. La boîte mesure donc 40x30x30 cm. La femelle pourra atteindre l'entrée de la boîte par un morceau d'écorce de chêne liège mit à cet effet. Le contenu de la boîte est à surveiller ainsi que la femelle, si celle-ci réapparait amaigrie ou qu'un « tunnel » se trouve dans le substrat de la boîte, c'est que la femelle aura pondu, il suffira alors de la retirer et de récupérer les œufs. Ces derniers seront placés dans un tupperware contenant de la vermiculite humide et mise en incubateur à une température de 30°c pendant une période comprise entre 90 et un peu plus de 100 jours. Les jeunes seront installés séparément dans des petits terras en verre de 40x30x30 cm, le sol sera composé se sable fin sur lequel sera déposé quelques pierres et petites souches d'arbustes. Une ampoule délivrant des UVB équipera le bac et comme celui-ci sera mit dans la pièce d'élevage, il n'y aura pas de système de chauffage dans ou en dessous du terrarium, un spot de 40 watts sera tout de même présent et délivrera à un endroit précis une température de plus où moins 30°c. Un récipient d'eau sera en permanence présent.

Les jeunes seront nourris tout comme les adultes d'insectes mais ceux-ci seront bien entendu plus petits. Je ne donne des souriceaux qu'au bout de la première année de captivité. La croissance des jeunes sera rapide si la nourriture sera donnée correctement.

 

Flandroit Patrik