Python molurus bivittatus

L'ELEVAGE DU PYTHON MOLURUS BIVITTATUS

26-python-bivittatus-4.jpg 

Le python molure provient d'Asie du Sud.

Ce serpent de grande taille peut aisément atteindre les cinq à six mètres. Ma plus grande femelle à mesuré 5,60 mètres pour un poids de 67 kilos avant de mourir à l'âge de 24 ans. Les pythons molures albinos sont généralement bien plus petits.

J'avais installé cinq individus (deux mâles et trois femelles dont un couple d'albinos) dans un terrarium équipé de serrures et construit solidement à même les murs de ma maison de 4 x 3 x 3 mètres, le sol était constitué de copeaux de bois avec comme seul décor, un arbre entier (mes amis se rappelleront les difficultés du transport et la découpe de celui-ci). Une grande gamelle d'eau était installée dans le bac une fois tous les quinze jours, et oui pas plus. Elle était retirée une fois vidée.

Mes pythons ont été acquis juvéniles et ont été manipulés le plus souvent possible afin que mes serpents aient l'habitude des manipulations, ceci pour éviter tout accident lorsqu'ils auraient atteints l'âge adulte. Bien que l'ayant fait moi-même, je déconseille de mettre plusieurs individus adultes dans un seul terrarium et cela même si le terrarium est imposant. Même si le python molure en grandissant  et bien acclimaté à tendance à se calmer et que les manipulations se font aisément il n'en reste pas moins un danger potentiel pour le soigneur. A ce sujet je tiens à préciser qu'un bébé molure est bien souvent teigneux, se calme avec l'âge puis lorsqu'il vieillit redevient hargneux, donc la prudence est de rigueur. De plus, lors du nettoyage du terrarium ou une manipulation quelconque d'un ou de plusieurs serpents, il ne faut JAMAIS être seul. Un python adulte est largement capable de tuer un être humain par constriction ou de lui infliger de graves morsures.

Une plaque chauffante de 300 watts artisanale était installée au sol sur un tiers de la surface du terra, un spot de 100 watts ainsi que deux tubes néon de 65 watts étaient installés au plafond. Le terrarium était équipé d'un radiateur provenant du chauffage central de ma maison, la température ambiante était de 27°c, le point le plus chaud étant de 32°c (sous le câble chauffant). La nuit, 20°c était suffisant. 

Juvéniles la nourriture proposée morte était constituée de souris et de jeunes de rats, en grandissant on passera à des rats adultes pour terminer par des lapins. Je ne conseil pas de donner de la volaille car les excréments seront liquéfiés et mal odorants. Sachez que mes plus gros spécimens mangeaient jusqu'à trois lapins de 5 kilos une fois par mois. Il faut penser que lorsque l'on fait l'acquisition d'un python molure, on doit tenir compte d'un budget nourriture assez conséquent. Lorsque l'heure du repas approchait, je retirais les pythons du terrarium et les installaient dans des cuves en plastique, ne laissant qu'un seul exemplaire dans le bac, une fois nourris, j'introduisais un second qui était lui aussi nourrit, et ainsi de suite. Même pour l'étape du nourrissage je rappelle qu'il faut toujours y avoir une autre personne présente au cas où. Les proies sont à présenter au bout d'une longue et solide pince. Un serpent même docile peut s'avérer d'une extrême agressivité lors des repas.

Pour se qui est de la reproduction, les accouplements de mes pythons avaient lieux entre mai et juin, une femelle adulte peut pondre de 20 à 50 œufs, l'incubation quant à elle durait 60jours à une température variant de 28° à 30°c. Vu la taille et la quantité d'œufs pondus, les femelles étaient installées dans un terrarium de 200 x 50 x 100cm (longueur x largeur x hauteur). Le sol était constitué de tourbe blonde sur une épaisseur de 5 centimètres et un grand récipient d'eau était laissé en permanence. Une fois pondus, je laissais les œufs auprès des femelles qui les couvaient elles-mêmes, la température du terrarium était de 27°c, pour atteindre le bon gradient thermique des œufs, les femelles faisaient des spasmes avec  leur corps. Durant toute cette période les femelles n'étaient absolument pas nourries.

A la naissance, les jeunes mesurent de 50 à 60 centimètres et une fois la première mue terminée, ils étaient séparés et installés individuellement dans de petits box, ils étaient nourris avec des souris adultes. La croissance des jeunes est rapide.

Au niveau des maladies, je tiens à préciser que le python molure est fragile au refroidissement (pneumonie) et à une bactérie du genre pseudomonas. Malgré un traitement à base d'antibiotique, il guérit mais rattrapera les mêmes symptômes (respiration sifflante) l'année suivante, c'est inévitable.

 

Flandroit Patrik