Iguana iguana

LA MAINTENANCE DE L'IGUANA IGUANA

 

Communément appelé iguane vert, son aire de répartition est l'Amérique centrale.

Sa taille varie de 150 cm à 200 cm pour les plus grands exemplaires dont les 2/3 pour la queue.

Sa coloration est pour les juvéniles le vert clair, les adultes sont quant à eux vert foncé avec parfois des bandes plus sombres à brun foncé. Ces bandes se propagent également jusqu'au bout de la queue. Etant arboricole, ses pattes sont munies de fortes griffes.

Je possède une femelle adulte, mon mâle alors âgé de 17 ans est décédé en 2007. La dimension du terrarium est de 200 x 60 x 120 cm (longueur x largeur x hauteur), le sol est composé de copeaux de bois sur une épaisseur de cinq centimètres, de grosses branches sont solidement fixées sur les parois du terrarium sans toucher le sol, ceci pour la facilité d'entretient. Un tube fluorescent de 18 watts ainsi qu'un spot de 100 watts procurant des UV (afin d'assimiler le calcium) sont fixés sur le plafond. Un bol d'eau est déposé sur le sol une fois par semaine. Je tiens à préciser que depuis près de 25 ans que je possède des iguanes, je n'ai jamais pulvérisé mes animaux adultes, même pendant la mue. Seuls les juvéniles en début d'acclimatation étaient pulvérisés d'eau tempérée une fois tous les trois jours.

La température de jour est maintenue à 27°c avec un point chaud sous le spot à 32°, voir 35°c. La nuit, celle-ci redescend aux alentours des 20°c.

En début d'acclimatation, il n'est pas rare que lorsque l'on veut faire l'acquisition d'un iguane, celui-ci soit stressé, n'hésitant pas à se jeter littéralement contre les parois et dans les vitres de son terrarium. Ce comportement changera avec le temps.

L'iguane vert est excessivement territorial et lorsque l'on veut prendre possession d'iguanes, il faut impérativement que l'on prenne un couple et non deux mâles, si l'on veut éviter de terribles combats ou les morsures peuvent s'avérer profondes et graves de conséquences. Parfois, lors de la période d'accouplement, le mâle peut se montrer agressif vis-à-vis de la femelle, il faut donc surveiller son comportement. Il arrive fréquemment que soit l'un soit l'autre montre de l'animosité sur le soigneur, j'ai constaté que cette agressivité est variable suivant la saison. Même si l'iguane est détenu en captivité depuis très longtemps, le caractère change fréquemment, tantôt il se laisse caresser, tantôt il frappe de sa queue et essaye de mordre le soigneur. Deuxième chose à surveiller, lorsqu'un mâle à vécu dans le même terrarium qu'une femelle, puis pour des raisons différentes, il est séparé de sa femelle, celle-ci, plusieurs mois après, se mettra à vouloir pondre des œufs bien souvent non fécondés sauf si il y a eu un accouplement bien sûr. Il faut alors vérifier que dans le terrarium, un coin humide soit prévu pour éviter que la femelle ne fasse une rétention avec ses œufs, car elle risque d'en mourir si l'on ne le voit pas à temps. Il y a maintenant deux ans que ma femelle vit seule dans son bac et une seule fois elle s'est mise à pondre, peut de temps après le décès de son mâle, bien évidemment, les œufs n'étaient pas fécondés. Je précise également que depuis la mort du mâle, elle est devenue très territoriale et n'accepte plus tellement mon incursion dans son terrarium. C'est avec difficulté que j'entretiens le terrarium car je dois me méfier en permanence de ses gestes imprévus à mon égard.

Concernant la nourriture que je distribue, je vais vous en donner un petit aperçu : Cinq fois par semaine je donne un plat de salade frisée ou mâche ou pissenlit avec ses fleurs suivant la saison. Cette nourriture est pour moi fondamentale si l'on ne veut pas qu'il y ait un problème d'ostéoporose (problème au niveau des os). Du chicon ou endive ainsi que plantain et trèfle sont  parfois distribués en complément avec les salades pré citées. Une orange est proposée une fois par semaine (les iguanes en raffolent). Une fois par mois, carottes râpées, céleris rave râpés, germes de soja, figues fraîches, mangue, un mélange de salades tels que scarole, frisée rouge, chicorée, blette, épinard, cresson est distribué. Le cresson doit être lavé abondamment si l'on veut éviter l'ingestion de parasites car cette plante en contient énormément. L'iguane vert apprécie tout particulièrement les fleurs de pissenlits  ainsi que les fleurs de courgettes et les fleurs d'hibiscus, lors de la période de ces fleurs, j'en donne abondamment. Je tiens à préciser que je ne donne pas comme nourriture à mon iguane les  différents granulés vendus dans le commerce.

Concernant l'accouplement, celui-ci aura lieu entre novembre et fin janvier. J'ai pu constater des hochements de tête du mâle sur la femelle, de même que des morsures au niveau du cou de la femelle. Se phénomène a débuté dès que mes iguanes ont eu quatre ans, l'âge de la maturité sexuelle. Malheureusement, je n'ai jamais réussis à les reproduire. Je tiens à préciser que je n'ai rien fait pour non plus.

 Il faut savoir que beaucoup de débutants en terrariophilie son attirés par ce lézard, malheureusement, ils déchantent rapidement lorsqu'ils se rendent compte de sa taille à l'âge adulte ainsi que ses exigences en nourriture qui sont onéreuses.

 

Flandroit Patrik