Crotalus stephensi

L'ELEVAGE DU CROTALUS STEPHENSI

 

Le crotale de stephen nous vient des Etats-Unis, sa coloration peut varier, en effet, nous trouvons des exemplaires orangés (présents dans la collection) ainsi que gris.

C'est un serpent de petite taille qui ne dépasse guère 70 cm.

Je maintiens un couple dans un terrarium de 100x50x50 cm avec comme substrat du sable fin sur une épaisseur de quatre centimètres. Le décor est composé d'une grosse branche ainsi qu'une petite souche d'arbuste. Une petite boîte avec une seule entrée servant de cachette est dissimulée derrière des rochers.

Ce crotale est paisible et de ce fait, il me paraît être le serpent idéal avant, par exemple de faire l'acquisition de gros crotalinés. Evidemment, lorsqu'il se sent acculé, il agite son grelot et n'hésite pas à mordre lorsqu'il se sent en danger.

La température de jour est maintenue à 27°c avec un point chaud à 32°c, pour se faire, un spot de 40 watts  est installé dans le terrarium et donnant sur un rocher. Mais j'ai remarqué qu'ils préfèrent de loin se trouver à l'opposé de la source de chaleur. La nuit la température redescend à 20°c.

La nourriture est constituée de souris adulte, à raison d'une proie par semaine, parfois deux. Un bol d'eau est installé une fois par semaine dans le bac mais retiré pendant la période d'hivernage.

Vers la fin novembre, je camoufle les vitres d'une tenture, je supprime l'éclairage ainsi que le spot. La température avoisine alors les 20°c et ce pendant quinze jours, ensuite les serpents sont retirés et séparés pour être mis dans des tupperwares dans lesquels il y a un peu de sable fin. Ils sont ensuite installés dans la pièce servant d'hibernation avec une température de plus où moins 18°c et ce pendant deux mois. Une fois arrivé au réveil, mi février, je pratique inversement avec la température et l'éclairage (celui-ci servant aussi de chauffage).

Les accouplements pourront alors débuter. Depuis 2010, je reproduis cette espèce aussi facilement que le Crotalus atrox, quant à la période de gestation, elle varie de 158 à 224 jours (158 correspondant à une période de gestation la plus courte et 224 correspondant à la période de gestation la plus longue obtenue au sein de l'élevage). Une portée comprendra de 4 à 7 petits. Remarque qui à ici son importance, 99% des jeunes doivent subir un gavage, en effet, depuis 2010, sur l'ensemble des reproductions,  un seul juvénile à pris seul un souriceau vivant,  tous les autres ont dû être gavés. Je précise également que je possède plusieurs couples adultes.

La venimosité :   Venin cytotoxique et hémotoxique.

Lors d'une morsure, on constate une douleur locale, décoloration de la peau, gonflement extensif, tremblements, nausées et vomissements, diarrhées, trouble de la coagulation, cloques, une nécrose locale peut faire son apparition.

 

Flandroit Patrik