Crotalus lepidus klauberi

L'ELEVAGE DU CROTALUS LEPIDUS KLAUBERI

 

Le crotale des rochers se rencontre aux Etats-Unis, plus précisément dans l'état de l'Arizona et celui du Texas jusqu'au centre du Mexique.

C' est un serpent  de petite taille, il ne dépasse guère les 70 cm mais certains individus peuvent mesurer jusqu'à 80 cm, les femelles étant plus petites.

Sa couleur de fond  est le gris clair avec un léger reflet rosâtre, des anneaux noir parsèment son corps.

Un couple adulte est maintenu dans un terrarium de type sec de 100x50x50 cm avec comme substrat du sable fin sur une épaisseur de quatre centimètres. La décoration consiste en un amoncellement de rochers procurant des abris. Le matin, je met un petit récipient d'eau que je retire en fin de journée ou une fois vidé, à raison d'une fois par semaine.

La température de jour est de 27°c à 28°c avec un point chaud sous un spot de 40 watts à 32°c, ramenée la nuit entre 17°c et 20°c. Le terrarium ainsi que les animaux ne sont pas pulvérisés. J'ai remarqué que les animaux préféraient s'installer à l'endroit le plus frais du terrarium.

La nourriture est composée de souris (une proie par semaine pour éviter que les animaux ne soient obèses), et distribuée durant la journée.

Le comportement de ce crotale est plutôt craintif mais il lui arrive aussi d'être  vif et rapide, il n'hésite pas de bondir hors de sa cachette pour venir chercher la main du soigneur, donc comme toute espèce de venimeux, la prudence est de rigueur. Il est plutôt nocturne mais on peut l'apercevoir également durant le jour. C'est une espèce qui pour moi est facile à maintenir, malheureusement encore trop rare en captivité de nos jours.

Vers le mois de décembre, je retire les lepidus de leur terrarium, pour les mettre individuellement dans des tupperware, avec comme sol, du sopalin, je ne met pas d'eau de boisson. La température est abaissée de deux degré tous les trois jours jusqu'une température approximative de 12°c à 15°c, pour en arriver là, les boîtes contenant les serpents sont installées dans une pièce obscure spécialement aménagée pour le repos hivernal.  En ce qui concerne le réveil, je procède de façon inverse. Ce crotale vivant en montagne, les températures hivernales peuvent descendre très bas, d'où une hibernation très basse.

Le mâle une fois réveillé est remit dans son terrarium avec un récipient d'eau, il est nourrit au moins deux fois, la femelle est quant à elle introduite également dans le terra, elle est nourrie, puis lorsque  la femelle aura mué, c'est là que le mâle commencera sa parade précédent l'accouplement. Petite anecdote, je laisse la mue de la femelle dans le terrarium car j'ai remarqué que le mâle est plus exité.

Environ quatre  mois après, 4 à 7 jeunes seront mis au monde et dès leur première mue, ils seront nourris sans trop de difficulté de souriceaux vivants, par la suite, des proies mortes seront proposées. S'ils ne s'alimentent pas seuls, ils seront gavés.

La venimosité : Son venin est cytotoxique,  hémotoxique et neurotoxique.  Les toxines affectent également le système nerveux. En cas de morsure, cela peut être très grave.

Lors d'une morsure on constate une douleur locale, décoloration de la peau, gonflement, nausées et vomissements, trouble de la coagulation, hypotention artérielle, difficulté respiratoire, relâchement des muscles faciaux , bronchospasme, salivation, tremblements, ecchymoses et nécrose extensive, hémorragies, insuffisance rénale, perte de connaissance.

 

Flandroit Patrik